Harcèlement sexuel: comment dire non et s’en protéger ?

Le harcèlement sexuel est un phénomène qui se rencontre aujourd’hui partout dans la société. Non seulement les femmes, mais aussi les hommes en sont victimes.

Cependant compte tenu de l’ignorance de la manifestation de ce mal, beaucoup de personnes ne savent pas qu’elles sont harcelées et qu’elles doivent le refuser et par surcroît se protéger. Ce présent article est destiné à vous informer sur les comportements à adopter pour dire non et vous protéger en cas de harcèlement.

Harcèlement sexuel: comment dire non et s’en protéger ?

Identifier un cas de harcèlement sexuel

Le harcèlement veut dire une attention non désirée de la part de quelqu’un. Le harcèlement sexuel signifie l’imposition intentionnelle d’une attention sexuelle non voulue. Ce sont des comportements ou actes qui violent les principes établis par la société.

Avant de dire non et s’en protéger, il est d’abord important de savoir reconnaître un cas de harcèlement. Les signes révélateurs du harcèlement sexuel sont nombreux. Il peut s’agir des blagues orientées, un langage codé, un comportement, un commentaire ou même une image aux connotations sensuelles vis-à-vis de vous.

Ces éléments sont des manifestations visibles du harcèlement sexuel. La drague et le harcèlement sexuel ne sont pas la même chose. La drague qui vous rend mal à l’aise devient déjà un harcèlement sexuel.

Votre sécurité émotionnelle et physique importe là où vous êtes et vous devez le savoir. Il est donc nécessaire de ne pas laisser le doute s’installer chez vous encore moins le déni ou l’impression de sentir désoler.

Dire un NON ferme

Lorsque vous constatez un début du harcèlement sexuel, il est recommandé de dire tout de suite non au harceleur. Vous devez réagir de façon claire et ferme. La victime doit affirmer la dimension répressible et condamnable de l’acte du harcèlement pour faire prendre conscience de la gravité des gestes et paroles du harceleur.

La victime doit adopter la position du refus dans ses propos, mais aussi dans ses comportements. C’est ainsi qu’elle doit éviter des rencontres individuelles avec son harceleur ou se retrouver isolée avec lui.

Interpeller l’harceleur pour se protéger

Il faut faire prendre conscience au harceleur de ce qu’il fait et insister. Souvent, le fait de dire non au harceleur ne suffit pas. Il peut le prendre comme une blague. Il faut donc être énergique et affirmer avec tout le sérieux qu’il faut et même au milieu des personnes responsables.

Vous devrez comprendre que l’égoïsme ne permet pas aux gens d’accepter qu’on leur dise qu’ils font mal. Vous devez donc persister. Cette insistance doit être prise au sérieux même en face des personnes dont vous avez des sentiments mitigés au sujet du harcèlement. L’objectif est de se sentir à l’aise et de se protéger.

Demander de l’aide.

Dans une situation de harcèlement sexuel, il est dangereux de se taire. Il faut solliciter de l’aide et faire savoir ce qui se passe. Il faut dénoncer ces actes et porter plainte auprès des responsables de l’entreprise ou auprès des parents et autres responsables s’il s’agit de votre entourage.

II existe aujourd’hui des procédures qui vous permettent de déposer une plainte officielle. Dans le pire des cas, il faut contacter un avocat qui est spécialiste du sujet de harcèlement sexuel.

Le harcèlement sexuel est un mal qui prend aujourd’hui de l’ampleur dans les différents secteurs de la société. Cependant, vous n’avez pas à le subir, il existe des précautions à prendre pour se mettre à l’abri.


Articles connexes :

Ejaculation précoce : comment durer plus longtemps au lit

Impuissance masculine: et si votre corps était épuisé ?